Critiques littéraires

Kitano par Kitano, éditions Grasset

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer


Bonjour à tous et merci pour votre fidélité à ma chronique...kitanoparkitanoAlors ce mois-ci, j'ai décidé de vous parler d'un grand homme ( oui encore un...) qui est très cher à mon coeur nippon...

Kitano et moi, c'est une grande, très grande histoire d'amour. J'ai craqué pour lui la première fois que j'ai visionné un de ses films.C'était alors les prémisses de ma folle passion pour le Japon. C'était "Aniki mon frère", c'était fort et une belle histoire de yakuzas..

On connait tous Kitano le réalisateur et Kitano l'acteur, et déjà nous nous inclinions devant son talent. Mais une fois que vous aurez lu "Kitano par Kitano", vous ne le quitterez plus et vous vous demanderez comment tout cela peut-il être un seul homme...
 

Lire la suite : Kitano par Kitano, éditions Grasset

 

Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

Jeudi, 04 Mars 2010 22:15

Bonjour à vous mes amis du Japon! et merci de venir me lire...

autoportraitdelauteurencoureurdefond

alors ce mois-ci, avec le printemps qui arrive (si, si, je vous assure...), j'ai des envies de grand air et d'une vie bien saine!

 

Et si il ya bien un livre qui m'a mise dans cette ambiance, c'est "Autoportrait de l'auteur en coureur de fond" de Haruki MURAKAMI. 

 

On pourrait penser que je fais les choses à l'envers, et c'est sûrement vrai, car ce livre n'a vraiment aucun rapport avec tous ses nombreux romans, qui sont tous très bons par ailleurs et dont nous reparlerons assurément...

Mais justement, à force de lire cet homme que j'admire pour la qualité de son travail ( ses romans sont toujours tellement accomplis...une extraordinaire capacité à créer des univers fouillés), que j'ai eu très envie d'en connaître plus sur lui. C'est comme ça, lorsqu'on lit presque toute l'oeuvre de quelqu'un ( et son oeuvre est grande), on se sent proche de lui. J'ai parfois l'impression, quand ça sonne à ma porte, que je vais ouvrir et trouver mon ami Murakami, venu pour boire un thé avec moi et partager sa philosophie...

Lire la suite : Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

   

Auprès de moi toujours

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

Mercredi, 03 Février 2010 21:16

J'aime beaucoup Kazuo Ishiguro. Et je ne suis vraiment pas la seule à le considérer à sa juste place, très haut. aupresdemoitoujours

Il est tout à la fois japonais et londonien, ce qui donne un savoureux mélange. Japonais d'origine et de coeur, on le sent dans ses écrits, pour ses thèmes mais aussi parce qu'on a vraiment l'impression de lire des textes traduits du japonais et non pas de l'anglais.

 

Je l'aime aussi parce que son oeuvre est très variée, passant d'un texte sur la vie d'un peintre dans le Japon d'après-guerre qui souvient de sa jeunesse bohème ("Un artiste du monde flottant" chez Folio) à un texte proche de la science-fiction (celui dont je veux parler aujourd'hui, "Auprès de moi toujours", 7.70 euros chez Folio), à des écrits plus personnels.

Kazuo Ishiguro est un érudit comme un acharné du travail et son public le lui rend bien. En 1995, la grande-Bretagne ( où il vit depuis l'âge de cinq ans) le décore de "L'Ordre de l'Empire Britannique pour "services rendus à la littérature" et en 1998, la France l'a fait "Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres"...sans parler des critiques élogieuses pour ce dernier roman...Que de distinctions tellement méritées!

Lire la suite : Auprès de moi toujours

   

L'anniversaire de la salade

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

Lundi, 04 Janvier 2010 21:14

Bonjour à tous! Et surtout, une bonne très bonne année à vous...

anniversairedelasalade

Pour cette occasion, j'ai eu envie de partager avec vous un livre complètement loufoque et délicieusement excellent! "L'anniversaire de la salade"( P.Picquier, 13.50 euros), titre bsolument décalé, représente à merveille l'esprit farfelu et pourtant si pertinent de sa très jeune auteure.
Machi TAWARA n'a pas 20 ans lorsqu'elle se lance dans l'idée folle d'écrire le roman de son adolescence....tout en tankas...!( une forme très pointue de poésie qui est proche du haiku).

Lire la suite : L'anniversaire de la salade

   

Lire la suite...

Page 3 sur 4

Haut de page