Informations

Parution de CARNETS DE KYÔTO - DANS LA FORÊT DE LA VÉRITÉ de NADINE RIBAULT

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer


CARNETS DE KYÔTO - DANS LA FORÊT DE LA VÉRITÉ de NADINE RIBAULT est paru aux ÉDITIONS LE MOT ET LE RESTE collection ÉcritsCarnets de Kyôto

http://lemotetlereste.com/mr/ecrits/carnetsdekyoto/index.html


Dans ce Japon où « désormais, vieillir c’est disparaître aux yeux des autres », Nadine Ribault s’adonne à cet art essentiel dont Novalis avait fait sa vocation : devenir humain. À l’encontre de ceux qui, parmi les religieux comme parmi les scientifiques, œuvrent à l’élaboration d’un homme amélioré ou augmenté, l’auteur de ces Carnets de Kyôto, nous rappelle à notre sens de « la connaissance haletante et de la vérité », à garder un esprit libre, « un sens de l’ardeur passionnée », à regarder du dessus, « dans la position du cheval qui se cabre », et « se gonfler de cette énergie insensée que dispense le soleil dans l’orchidée. ».


Jamais on ne nous aura entretenu de manière aussi tranchante et sans détour de ce que le Japon traverse, avec d’autres, à savoir une défaillance de l’âme.

(extrait, table des matière et bibliographie dans document joint)
 

Concert d'A Qui avec Gabriel le 17 mai à 20h à la chapelle des Trinitaires de Metz

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer


Le 17 mai prochain à 20h à la chapelle des Trinitaires de Metz, vous pourrez assister au concert d'A Qui, une artiste japonaise, et de son accordéon Gabriel, suivis de Schin’ichi Isohata à la guitare.event_76-00


Plus d'informations sur ces 2 artistes sur le site du festival


Ce concert s'inscrit dans le cadre du festival "Passages", dont vous pouvez retrouver le programme ici

   

Présentations de livres les 15 et 16 mars chez Geronimo à Metz

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer


Chez Geronimo à Metz, le 15 mars à 17h30, Nadine et Thierry Ribault, respectivement écrivaine et chercheur au CNRS et vivant tout 2 au Japon depuis plusieurs années, présenteront leur livre "Les sanctuaires de l'abîme, chronique du désastre de Fukushima" et le 16 mars à 11h30, "Carnets de Kyoto".


  • "Les sanctuaires de l'abîme, chronique du désastre de Fukushima" : Comme chacun s'en souvient, un tremblement de terre, un raz-de-marée et un accident nucléaire ont frappé la région de Fukushima, au Japon, en mars 2011. En suivant les initiatives de Wataru Iwata, fondateur d'une association appelée « Projet 47 », visant à faire en sorte « que les gens accèdent à l'information juste et exacte et prennent conscience de ce qui est véritablement en train de se passer », les auteurs retracent la chronique des évènements qui ont suivi le déclenchement de l'accident à la centrale de Fukushima, tergiversations du gouvernement et de l'entreprise responsable de la centrale, désinformation de la population, à qui l'on ne cesse de répéter qu'il n'y a aucun danger, et rappellent la manière dont l'industrie du nucléaire « pacifique » a été promue par le gouvernement japonais depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, en collaboration avec les Etats-Unis, afin de rendre non seulement acceptable mais désirable une technologie que les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki avaient marquée du sceau de l'infamie.

  • "Carnets de Kyoto" : Nadine Ribault écrit les Carnets de Kyôto en 2009, dans un mouvement d’interrogation sur le temps : qu’est-ce que «vieillir» dans les sociétés dites civilisées d’aujourd’hui ? Qu’est-ce que «vieillir» dans les sociétés dites civilisées et dans le Japon industrialiste et néotechnologiste d’aujourd’hui ? Comment perpétuer l’élan d’une ardeur imprévisiblement et volontairement humaine dans ce «vieillir» que l’on tâche désormais de nous présenter comme un déshonneur ? Comment vivre «naturellement» là où tout pousse à consommer «artificiellement» et «machinalement» ? En quête de rencontres et de découvertes qui puissent apporter des réponses, dans l’un des pays les plus «avancés» en matière de propositions de solutions dites modernistes, comme en matière de gestion patrimoniale des dégâts collatéraux provoqués par ces dernières sur la supposée tradition, Nadine Ribault s’attache à définir un programme qui lui permettra, en plus d’établir avec d’autres «pauvres d’esprit» un lien de sympathie, de forer en elle-même toujours plus avidement.

   

Japon Passion 2013

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

La 6e édition de Japon Passion aura lieu le dimanche 19 mai, à cette occasion vous pourrez :japon_passion_thumb



  • découvrir la poterie japonaise
  • assister à un spectacle de tambour japonais par le groupe Wadaïko Makoto
  • bénéficier d'un massage "Shiatsu"
  • contempler des créations d'Ikebana
  • découvrir la calligraphie japonaise
  • avoir les informations utiles pour suivre des cours de japonais
  • voir des albums de scrapbooking sur le Japon

Le programme de la journée :


  • 12H30 à 13H45 repas japonais (ô bento de chirashizushi) à emporter ou déguster sur place
  • 14h à 14h20- Initiation au Japonais
  • 14h30 à 14h45 Art Martial IAÏDO
  • 15h à 15h30 TAMBOURS WAKAÏDO
  • 15h40 à 15h55 Initiation au japonais
  • 16h à 16h30 TAMBOURS WAKAÏDO
  • 16h45 à 17h - Art Martial Taï-chi (sous réserve)
  • 17h à 17h30 - Art Martial Kendo
  • 17h30 à 18h - Défilé de Cosplay pour la clôture


Et plein d'autres belles choses encore à découvrir !

   

Les Amis du Japon et le CNRS de Lorraine vous invitent

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer


dissonance_thumb

VENDREDI 15 MARS 2013 – 20h00

CINEMA MARLYMAGES - MARLY - ENTREE GRATUITE


Le Japon à nu


Soirée débat et projection du film « Dissonances » - 1er prix du Festival 2012

un film d’Alain Saulière et Thierry Ribault

50’ / Japon / 2010 / Ateliers du Passeur, CNRS Images


Suivi d’un débat « Fukushima : au cœur du labyrinthe » en présence de Nadine Ribault, écrivain et Thierry Ribault, chercheur / CNRS

Lire la suite : Les Amis du Japon et le CNRS de Lorraine vous invitent

   

Page 6 sur 18

Haut de page